Une séance à l'Institut Neurofeedback Normandie
L'OCCASION D'UN MOMENT DE PLAISIR
100% NATUREL
SIMPLICITE


DEROULEMENT D'UNE SEANCE
Pendant la séance SE DETENDRE, SE RELAXER, aucun effort conscient ne vous sera demandé, c’est toute la prouesse et la puissance du Neurofeedback.
Tranquillement installé dans un fauteuil, vous ECOUTEZ DE LA MUSIQUE
La méthode Neurofeedback va mesurer l'activité du cerveau et le rééquilibrer.
Selon les analyses, des micro-coupures de son vont activer la réorganisation de votre cerveau.
On dit qu’il s’autorégule à chaque interruption pour mieux fonctionner.

Aussi stupéfiant que cela paraisse quasiment n’importe quelle zone du cerveau est modelable grâce à l’entrainement.

Il est bien sur impératif de faire un certain nombre de séances, de façon régulière (1 à 2 fois par semaine) pour avoir des résultats durables.

SAVOUREZ LES BIENFAITS


TESTER UNE SEANCE
Grâce à la maîtrise de l'électroencéphalogramme,à l'avancée de l'imagerie médicale et aux travaux de recherche scientifique sur la neuroplasticité, le neurofeedback a pu se développer ,d'une méthode clinique expérimentale à une méthode plus accessible. Il a été prouvé scientifiquement que le cerveau peut développer ses capacités quelque soit l’âge. C’est sur ce principe que s’appuie le Neurofeedback. La technique a pour mission de capter, informer, corriger, renforcer l’activité cérébrale.

L'activité de notre cerveau est réalisée grâce aux neurones: les neurones excitateurs qui ont pour but d'initier l'activation neuronale et les neurones inhibiteurs qui servent à freiner l'activité des neurones excitateurs. Le système nerveux fonctionne au mieux lorsqu'il existe un certain équilibre entre ces deux catégories de neurones, (homéostasie). Toutefois, il arrive que cette régulation soit perturbée, provoquant troubles et inconforts dans notre vie.Dans ce cas, le cerveau n'arrive plus à gérer l'ensemble des informations qui lui parviennent :la succession de ces brefs instants de « turbulences »occasionnent des pensées, attitudes ou actions inappropriées. . Le neurofeedback aide ainsi le cerveau à mieux s'organiser et à fonctionner harmonieusement.

HISTORIQUE

DECOUVERTE DU NEUROFEEDBACK

Hans Berger, Neuropsychiatre Allemand, a mis au pont en 1920, le premier électroencéphalogramme (EEG) et mis en évidence les premières bandes de fréquences significatives avec les ondes Alpha et Beta.

La recherche marque alors le pas, jusqu'à ce qu'en 1956, Jospeh KAMIYA, de l'Université de Chicago, entraine un volontaire à émettre des ondes Alpha. Le Biofeedback-EEG est né.

Puis les choses s'accélèrent,en 1968 le Dr Barry Sterman de l’Université de Los Angeles (UCLA), collabore avec la NASA et obtient ses premiers succès en Neurofeedback sur des crises d'épilepsie chez l'être humain.

Depuis de nombreux chercheurs du monde entier comme Eugène Peniston, Paul Kulkosky et de nombreuses études scientifiques ont ainsi validés les résultats obtenus sur l’hyperactivité TDAH ( Attention Deficit Hyperactivity Disorder), le Stress post traumatique et l’alcoolisme..

C'est depuis les années 90, grâce à l'apport de l'informatique personnelle que le Neurofeedback se présente sous sa forme actuelle.
ISNR (International Society for Neurofeedback Research) diffuse toutes les bibliographies sur les articles scientifiques des quatre dernières décennies.
LE SAVIEZ VOUS ?

Neuroptimal® ou Neurofeedback Dynamique

est la technologie la plus avancée à ce jour en Neurofeedback.

C'est le Dr Val Brown Phd et son épouse Sue Brown Phd qui vont créer et mettre au point le Neurofeedback de seconde génération en 1996.

Alors que les autres systèmes apprennent aux personnes à entrainer consciemment leur activité cérébrale, NeurOptimal part du principe que le cerveau peut se transformer beaucoup plus rapidement par des mécanismes non-conscients que par ceux qui font appel à la conscience (le conscient utilise des circuits neuronaux plus lents que le non-conscient).

Dynamique car les seuils de feedback sont réévalués en fonction de ce qui se passe dans le cerveau 256fois/seconde en globalité.
NeurOptimal® prend en compte les 2 hémisphères et toutes les fréquences comprises entre 0 et 42 Hz et cela de façon simultanée.
C'est grâce à ce système dynamique que cette méthode donne de si bons résultats, beaucoup plus durables et avec beaucoup moins d'effets secondaires car le cerveau travailles dans sa globalité et non sur une zone ciblées par une demande.

Il s'auto-répare en utilisant son autonomie naturelle.

En librairie et sur Internet :
"Le NEUROFEEDBACK DYNAMIQUE,
Quand notre cerveau apprend à mieux se réguler"
de Corinne Fournier et Pierre Bohn Ed Dangles
Neurofeedback Broché – 2017
Cet ouvrage présente différents outils de neurofeedback, dont le fonctionnement et les spécificités s'adaptent aux besoins de chaque utilisateur. Leurs applications sur les troubles psychiques et cognitifs en font une technique de neurothérapie performante et prometteuse. **L'auteure** Praticienne-clinicienne de neurofeedback-EEG biofeedback, Pascale Vincent accompagne ses patients afin qu'ils soient acteurs de leurs changements grâce au neurofeedback. Pour cela, elle a émis l'hypothèse d'un langage cérébral qui l'a menée au décryptage de la syntaxe neuronale.
de Pascale Vincent (Auteur)